dimanche 12 juin 2011

Exposition science et science-fiction à La Vilette. (8)

Suite de l'expo avec un costume de Necromonger, un méchant des Chroniques de Riddick (2004).
Riddick est un personnage apparu dans le film Pitch Black (2000), incarné par Vin Diesel.
Criminel en fuite, il devient un conquérant au terme des Chroniques. Un film esthétiquement très réussi.
Il apparaît aussi dans un court-métrage animé, Dark Fury.
Huit costumes du film sont exposés. Hélas ! Je n'ai pas le temps de les croquer tous.
A côté, on entend l'intro tonitruante de la bande originale du premier Star Trek qui passe en boucle.
Sont exposés la maquette de l'Enterprise (modèle Next Generation) et les uniformes de Star Fleet (pour les amateurs de chemises en licra et de galons en papier alu.)
Au bout de dix minutes, la musique devient exaspérante ! 
Je fuis.
Plus loin, une pièce consacrée aux pulps (les romans populaires bons marchés des années 20 à 50), avec de superbes couvertures, aux romanciers de SF et à quelques jouets.
J'en profite pour poster une couverture dégotée par Jérôme Wicky du forum super-pouvoir.
© The Fantasy Library
Un homme chauve-souris contre un robot ? Mais où vont-ils chercher tout ça ?

Je croque rapidement une maquette de space pin-up et me sauve.
A signaler une pièce réservée à Dune, le roman de Frank Herbert (1966), avec des dessins signés O. Vatine pour l'habillage du jeu de rôle inspiré de cet univers.
Oubliez le mauvais film (oui, mauvais !) de David Lynch et lisez le roman (au moins le premier) : Herbert y dépeint une société entièrement basée sur la consommation d'une substance (l'épice) qui rend possible le voyage dans l'espace.
Comme l'épice ne peut être produite que sur une seule planète, Dune, le contrôle de celle-ci devient un enjeu pour la domination de l'empire galactique.
Rejeter la technologie pour voyager en consommant des substances...  Furieusement seventies comme concept !
Olivier Vatine est le dessinateur de l'album Stan Pulsar (une parodie de space opera intitulée l'As des Astreset publiée dans Fluide Glacial) et des premiers (et meilleurs) Aquablue.
Aquablue (1988) de Th. Cailleteau  (scénario) et Olivier Vatine (dessins) narre, sur une lointaine planète, la lutte d'extra-terrestres à peau bleue contre un conglomérat militaro-industriel capitaliste venu les exproprier.
Les primitifs affrontent des armées ultra-modernes équipées d'armures de combat.
Heureusement, quelques  idéalistes, savants et écologistes leur prêtent main forte...
 Cameron, pourquoi tu tousses ?