mardi 24 juillet 2012

Rencontre du 3e brave type (© Jacques Fabry)

M'étant a moitié fait bouffer par un chien par un bel après-midi de 1972 (enfin, bel après-midi jusqu'à la rencontre avec le clebs), je me retrouvais au repos forcé (alité avec fièvre) et mes parents m'avaient acheté une BD pour me consoler.

Il s'agissait d'une publication Arédit, collection Pop Magazine : Glop.
Les auteurs des bande-dessinées ne sont pas crédités. Il s'agit probablement de tébéos (bandes-dessinées espagnoles).

Glop était un Martien.
Un petit bonhomme, rose, avec deux entonnoirs en guise d'oreilles, un troisième au sommet du crâne, et deux antennes sur la tête.
Il avait aussi une queue comme le marsupilami.
Il était tout nu, mais n'avait pas de sexe. C'était une publication pour enfants.
Il avait deux amis, Germain et Nestor : un blond binoclard et un brun à l'air niais. Banals.
Ensemble, ils vivaient des tas d'aventures, trouvaient des trésors dans des cités perdues en Amazonie ou dans l'espace.
Quand on possède une soucoupe volante, c'est plus pratique.
Or dans une histoire, nos héros se rendent dans l'espace et dans l'avenir... En l'an 2000 !

Comment les auteurs imaginaient-ils alors la conquête spatiale en l'an 2000 ?

© Arédit 1972
Vous reconnaissez la station ?
© Arédit 1972
Et la combinaison ?
 © Arédit 1972
Et le module ?


Hé bien, 28 ans avant l'An 2000, on imaginait la conquête de l'espace comme dans... 2001 l'Odyssée de l'Espace de Stanley Kubrick dont on pillait le visuel sans vergogne !
Un visuel sans rapport avec celui du vrai An 2000...

Le futur n'est plus ce qu'il était.