vendredi 27 juin 2014

Non à l'acharnement thérapeutique.

Il lui faut une Bonne maison de repos... éternel.