mercredi 22 octobre 2014

Gégé l'éclusier

Et si... On ne nous disait pas tout à propos de la mort tragique de The Big Moustache ?


Concert d'éloges posthumes de l'élite politico-financière pour saluer la mémoire de Christophe de Margerie, patron de Total et descendant de la famille Taittinger, disparu ce mardi dans un accident d'avion à Moscou : l'appareil a heurté au décollage une déneigeuse que conduisait un employé ivre. Le crash a fait plusieurs victimes mais on ne parle que du capitaine d'industrie...

Puis un tweet ravageur de Gérard Filoche déclenche la polémique par son caractère irrespectueux au point qu'au sein de son propre parti, des chiens de garde réclament l’éviction du trublion et que Valls et Cambadélis vont dans leur sens.

En ces temps de réconciliation entre le gouvernement et la finance et de deuil national, il ne fait pas bon de critiquer un des parangons du capitalisme tricolore... Pourtant, il y aurait de quoi : accointances douteuses avec certains régimes dictatoriaux (mais on ne choisit pas ses partenaires), pollution et marées noires (mais il faut bien faire jouer la concurrence dans le transport maritime), fraude fiscale (mais c'est légal, c'est de "l'optimisation"), bref... on ne gagne pas de guerre économique avec de bons sentiments vous répondront les cyniques.

Dans ce cas, permettez qu'on ne se joigne pas aux litanies des pleureuses hypocrites qui exhibent leur estime et leur émotion afin de mieux se placer autour de la table où on redistribuera les cartes. Le destin s'est contenté de rappeler cruellement aux maîtres du monde qu'ils étaient mortels, tout puissants qu'ils soient.

Sinon, le Parti Socialiste ferait mieux de garder Filoche et de virer tous les autres mais c'est sa cuisine...