dimanche 5 juillet 2015

Jusqu'au trognon !


En son temps, le directeur du Charivari, Charles Philipon, fut condamné pour avoir osé caricaturer le roi-bourgeois Louis-Philippe d'Orléans (1830-1848) parce qu'il ne tenait pas ses promesses.
Lors de son procès, on lui reprocha d'avoir attaqué la personne du roi - qu'il était interdit de dessiner.
En une rapide esquisse, Philipon démontra que n'importe quel objet pouvait évoquer le roi et, en quatre étapes, transforma le portrait du souverain en poire ! 
Il perdit quand même son procès mais la figure de la poire fit mouche dans l'opinion publique.
Louis-Philippe demeura associé au fruit.
Honoré Daumier réalisa une nouvelle version afin de payer l'amende imposée au journal.

Aujourd'hui, nous avons un nouveau roi-bourgeois oublieux de ses engagements...