mercredi 23 septembre 2015

Les Hongrois nous enferment et les Allemands nous enfument !

Si seulement ils avaient pu fermer leurs frontières avant de nous expédier la famille Sarkozy...

Or donc, Wolksvagen a triché sur la mesure des émissions de gaz de certaines de ses voitures vendues sur le marché américain.
 Kolossal scandale, grosse amende en perspective, démission du PDG...
Sans parler des poursuites à venir...

Ternir ainsi la réputation d'une prestigieuse marque allemande créée par les Nazis, fallait le faire !

Et vive l'Europe !!!