dimanche 18 décembre 2016

Blitzkrieg


Y a des éléments de langage qui interrogent.
M. Fillon, candidat de la France bourgeoise, catho et retraitée
(- qui jouit de la retraite par répartition et trouve normal que les autres triment plus longtemps pour l'entretenir)
a annoncé sa tactique devant un parterre de patrons mouillant leurs caleçons de bonheur :
la Blitzkrieg, la "Guerre éclair"...

Au mois de juillet, pendant que les masses laborieuses partiront profiter de congés bien mérités,
il fera passer un train de décrets à coup de 49-3...
Au temps pour l'illusion démocratique, en mai, on élit un nouveau Napoléon !
Et quel terme emploie notre Bonaparte de salon ?
Blitzkrieg !

Sûrement une idée de ses vaseux communicants !
ça fait martial, ça fait viril... ça fait boche !

La Blitzkrieg, c'est la tactique utilisée par les troupes d'Hitler contre la Pologne, les Pays-Bas... et contre la France en 1940 !

Ceux qui ont connu la débâcle apprécieront :
des colonnes de civils jetés sur les routes pendant que les avions allemands les mitraillent !

Une méthode testée par la Légion Condor à Guernica  au pays basque espagnol pendant la guerre civile.

C'est ça la référence de Fillon ?
Et c'est quoi l'étape suivante ?
Transformer les "assistés" en savonnettes ?

Voilà ce qu'ont pondu ses têtes de com.
Les politiques sont de pire en pire.

Depuis la déconfiture de ce que les médias persiste à appeler la "gauche" de gouvernement,
la droite se sent pousser des ailes.

Des ailes frappées de quelles cocardes ?