jeudi 27 octobre 2016

No time for Nazis

Brutus affronte Bibendum Choucroute...
(Et moi, je m'essaye à l’acrylique) 

Y a de l'hommage dans l'air.

mardi 25 octobre 2016

CETA (se taper la tête contre les murs...)

Nouvelle crapulerie européenne cautionnée par notre gouvernement de "gauche"...



samedi 22 octobre 2016

Commando Blitz, épisode 15 : Roule Britannia !

La suite des aventures de mon commando préféré...
Où l'on déplore quelques dommages collatéraux.

vendredi 21 octobre 2016

Tremblez en France avec le troll à ressorts

Un petit dessin sur la dernière saloperie de Sarkozy contre les enseignants... 


Sinon, l’Éducation nationale manque de remplaçants... Des volontaires ?
Attention, c'est moins bien payé que les conférences de Sarkozy...

lundi 17 octobre 2016

Thatcher is back...

Pour les nigauds qui croivent (du verbe croiver) 
que Juppé est plus sortable que Sarkozy...

En fait, tout à fait sortable, par la peau de f...

Sans blague, tout ce qu'ils ont à proposer, à droite, 
c'est le programme de 1986 ?!?
C'est vrai qu'ils creusent, les mecs... 
Même au fond !

samedi 15 octobre 2016

L'Ami public numéro un.



Pierre Tchernia (1928-2016)

Comme j'étais pas mal occupé, je n'ai pas eu le temps de saluer comme il se doit le départ d'un Monsieur qui avait accompagné l'enfance de nombre d'entre-nous.
Les Américains avaient Disney, nous nous avions Pierre Tchernia qui nous présentait des tas de dessins animés...(1) Il était même Monsieur Cinéma (2), tellement que, non content d'animer l'émission et de revenir nous montrer des films pleins de chouettes trucages (3) ou avec Max Linder (4) le dimanche aprèm', il en tournait aussi, au cinéma (le Viager) comme à la télévision (le Passe-muraille)... (5)
 Pierre Tchernia était un pionnier de la télévision alors que c'était encore un média neuf (du temps du noir et blanc, de la rue Cognacq-Jay et de l'O.R.T.F., du petit train de l'interlude...) et il aimait la bande dessinée, Astérix en particulier... Les auteurs le lui rendaient bien.
C'est donc encore un gros bout d'enfance qui part avec lui...

(1) Et pas seulement des Disney, des Tex Avery aussi ! C'était Tchernia qui animait l'Ami public n°1 ou Disney Dimanche... Il était magique le Pierre. On faisait des émissions destinées aux enfants à l'époque...
(2) C'est dans cette émission-jeu d'actualité cinématographique qu'on voyait des tas d'extraits de films, comme le Monstre des temps perdus ou le Fantôme de l'Opéra à l'occasion des reprises, puis l'émission a migré le mardi soir (pour devenir Mardi-Cinéma)... Le générique était celui du film l'œuf...
(3) Y avait des films le dimanche en début d'après-midi, oui, et "trucage" était le mot qu'on employait avant de dire "effets spéciaux", pour justifier la facture.
(4) Un fantaisiste français, pionnier du cinéma comique à Hollywood dont l'étroit mousquetaire préfigure l'humour anachronique de Mel Brooks entre-autres...
(5) Des films de copains où revenait souvent Michel Serrault, et qui abordaient souvent le genre fantastique voire la science-fiction comme dans le Voyageur imprudent dont j'ai parlé ici : http://zaitchick.blogspot.fr/search?q=voyageur

mardi 11 octobre 2016

La joie par le travail (comme on disait dans le Pont de la rivière Kwaï)...

Afin de stimuler la productivité dans les entreprises high tech américaines, on a créé des "responsables du bonheur", des Chief Happiness Officers, en charge du bonheur dans la boite... Les salariés heureux sont des salariés productifs, c'est bien connu. 
On a essayé avec la drogue mais comme il y a eu des problèmes... 
Le travail, c'est l'opium du peuple alors ? 
Et les entreprises se chargent de définir ce qui fait le bonheur des salariés ? 
On vit vraiment dans le Meilleur des mondes possible...


Et n'oubliez pas votre badge surtout !

samedi 8 octobre 2016

We can do it -gris

Crayonné d'après Sarah la Riveteuse, affiche de propagande pour l'effort de guerre étasunien. (1941-1945).


samedi 1 octobre 2016

Engagez-vous, rengagez-vous bis repetita



Nouveau dessin en mode steam-punk
 réalisé pour susciter des adhésions à l'association Gandahar
afin d'organiser la 3e édition des Aventuriales.
en effet, nous manquons de bras à l'année pour
assurer en parallèle l'organisation du Salon et l'édition de la revue
malgré le secours appréciable de bénévoles sur le temps de la manifestation.

Pour nous rejoindre, suivez ou copiez ce lien :

 http://www.aventuriales.fr/infos-pratiques/

 
Version pixellisée