mercredi 28 février 2018

EHPAD course !


La Bataille du rail...

Un grand pas pour le libéralisme.
Ne nous leurrons pas : le but premier de la Réforme de la SNCF, c'est de faire sauter un verrou en cassant un bastion syndical, en cassant le statut des agents de la fonction publique et en préparant la privatisation d'un service public historique (créé en 1937, sous le Front populaire).
Quant à la dette et l'inefficacité du service public, rappelons que Margareth Thatcher a commencé par rendre les services publics inopérants afin de faire accepter leur privatisation. L'objectif des libéraux n'est pas l'efficacité du service public, c'est sa privatisation et sa disparition.


vendredi 23 février 2018

Faut se bouger le croupion !


Exposition effets spéciaux à la Villette

Jusqu'au 19 août, profitez-en !

Buste-test d'Eddy Murphy pour un maquillage de vieillissement.
(On s'embêterait moins en embauchant Morgan Freeman.

Maquette d'un spinner du Blade Runner de Ridley Scott (1982).
(Un peu à l'étroit dans une caisse vitrée)

Un  Skeksès du Film Dark Crystal de Jim Henson et Frank Oz (1982)
Jim Henson et le papa de Kermit, la grenouille du Muppet Show qu'il a par ailleurs créé, quant à Frank Oz, il est celui de Yoda à qui il prête sa voix...

 Un Gremlin en animatronique du film Gremlins de Joe Dante (1984).


Dans le hall de la Cité des sciences de la Villette, au premier niveau, on peut admirer un véritable hélicoptère de la Sécurité civile.
On espère juste que la place de nos services publics ne soit pas dans un musée.

jeudi 22 février 2018

Expo Caro et Jeunet

Exposition consacrée au tandem Caro et Jeunet à la Halle Saint-Pierre à Paris (18e), plein de chouettes trucs (accessoires des films, vidéos etc.) : leurs courts-métrage, leurs films : Delicatessen, la Cité des enfants perdus, Amélie Poulain, Alien IV, Dante 01, Micmac à Tire-larigot, un Long Dimanche de fiançailles... ça dure jusqu'au 31 juillet !

En 1997, Jean-Pierre Jeunet réalise Alien IV aux États-Unis. 
Voici le buste de l'hybride du film.

Un des Aliens du film, en grandeur nature.

Un squelette d'enfant difforme exposé façon Cabinet de curiosités, tiré de la Cité des enfants perdus du tandem, réalisé en 1995.

La maquette du char d'assaut du Bunker de la dernière rafale, court-métrage du tandem réalisé en 1980.
Animée image par image dans le film.

Maquette d'un navire dans la Cité des enfants perdus.
L'obscurité, c'est chouette pour la scénographie, mais ça ne fait pas mes affaires.
 
Superbe expo à découvrir, donc.

dimanche 11 février 2018

Après moi, le dégel...


Ni logis, ni maître !

Ce qui est consternant avec cette déclaration, c'est qu'elle révèle un état d'esprit. Pour Sylvain Maillard, s'il y a des gens dans la rue, c'est parce qu'ils refusent les hébergements d'urgence. Sauf qu'ils sont dans la rue toute l'année, pas seulement en période de grand froid. La question qu'il faudrait se poser, c'est "comment se fait-il qu'il y ait autant de gens privés de foyer dans un pays qui n'a jamais été aussi riche dans toute son histoire ?" Mais monsieur Maillard ne se la pose pas. Pourtant il voit bien combien il est difficile de se loger dans les grandes villes, et particulièrement à Paris, puisque ses collègues députés se votent une prime pour palier le défaut de couchage. Monsieur Maillard et, sûrement, ses collègues, pensent que la situation des SDF s'explique par un choix personnel, tout comme celle des chômeurs, des personnes en échec professionnel ou scolaire, des délinquants et, peut-être, des malades ?
 Il ne prend pas en compte l'environnement social, non, ça, c'est l'excuse que trouvent les pseudo-sociologues et les autres pleureuses aux fainéants et aux médiocres. Les gens d'En Marche sont, pour la plupart, issus d'un milieu aisé où ils sont parvenus par leur travail et grâce à leurs qualités personnelles et ils pensent que les autres n'ont qu'à se donner la peine de faire comme eux. Mais combien sont issus du bas de l'échelle ?
Pour qu'un grand nombre réussisse à s'élever, il faut un environnement favorable avec des écoles, des services publics de proximité, des moyens de transports accessibles... Toutes sortes de choses que LREM saccage parce qu'elle ne considère que l'individu et nie le collectif, tout comme Thatcher et Reagan en leur temps... Des personnes qui ont initié des politiques ultralibérales dont l'aboutissement est Trump et le Brexit.