dimanche 27 mai 2018

Mais que fabrique notre Collomb ?


Donc, s'il y a des violences en marge des manifestations, c'est parce que les manifestants les encouragent par leur passivité... C'est curieux, ce serait aux manifestants de maintenir l'ordre sur la voie publique maintenant ? Ce n'est pas la police qui est chargée de cette tâche en république ? Et le chef de la police, qui est-ce ?
Les violences discréditent les manifestations, les manifestants n'y ont donc aucun intérêt : elles les pénalisent.
C'est un peu comme si on prétendait que les victimes de viol encouragent leurs agresseurs par leur passivité : le coupable, c'est l'agresseur, pas la victime, et le travail de la police, c'est de mettre l'agresseur en prison. Alors, Gérard, tais-toi et fais ton boulot !
#zaitchickblog