jeudi 2 février 2017

Rions avec Fillon

 C'est formidable de voir tous ces parlementaires et journalistes de droite tenter de légitimer le népotisme :
"C'est légal"
"Mais qui fait les lois ?"
"C'est nous mais... vous faites du populisme !?"

Il n'empêche que la Pénélope a été très généreusement rémunérée pour ses tâches discrètes, et pas qu'avec de l'argent public...
ça pourrait donner des idées :


C'est vrai que François Fillon est quand même 
un bon mari,
un père attentionné et
un employeur généreux...


 Heureusement, il a plein d'amis dans son parti...


Demain, on nous annonce un avis de tempête, pas qu'en Bretagne...


 A gauche (enfin, au PS), certains refusent de soutenir Hamon, à droite, on commence à paniquer, que vont faire les élus qui veulent garder ou obtenir un siège en 2017 ?

Les Primaires, finalement, ça n'a servi qu'à déterminer qui irait rejoindre Macron.