mardi 17 juillet 2018

Solution de l'énigme nanarde.

Il s'agissait donc de trouver de quel film était tiré cette image :

En fait, le film a plusieurs titres : 
Rats ;
Rats : Night of Terror (pour l'exportation) ;
les Mutants de la deuxième humanité (en partant de la gauche ?)
les Rats de Manhattan (sur Tibre).
Une pensée émue pour ceux qui auront loué DEUX fois le film en étant trompés par le changement de titre...

 © i400calci.com Horreur
(Comme souvent dans les années 80, l'affiche est superbe, à mille lieues des merdes photoshopées d'aujourd'hui - en revanche, si l'emballage est beau, le contenu...)

Le film est une zéderie franco-transalpine réalisée en 1983 par Bruno Mattei sous le pseudonyme de Vincent Dawn (of the Dead ?),  parce qu'il est connu dans le quartier.

Nous suivons une bande de nomades-pillards à moto à la recherche de nourriture. Ils arrivent dans une ville abandonnée et pensent avoir touché le jackpot lorsqu'ils découvrent des réserves dans un vieil immeuble. Hélas, des savants ont mené des recherches sur ce site qui ont provoqué la mutation de rats. Les animaux affamés et intelligents attaquent le petit groupe à la nuit tombée.

C'est un pur film d'exploitation, le look post-apo typé Mad Max des protagonistes n'est destiné qu'à tromper le spectateur et le scénario combine le récit d'agression animale à la Willard et le récit de zombies : les survivants sont assiégés comme dans la Nuit des morts-vivants (1) sauf que les rats remplacent les zombies et ils sont petit à petit décimés avant un retournement final téléphoné. 

L'actrice Moune Duvivier est l'une des victimes, dévorée de l'intérieur par les rats-mutants : un plan montre son beau visage angélique figé tandis qu'un rat sort de sa bouche. Elle racontait à Nice Matin (2) que sur le tournage, on avait fait venir une horde de rats (de laboratoire) et que pour cette scène, on lui avait vraiment  placé un rat dans la bouche ! Ce dont je doute a vu de cette photo qui m'a servi de modèle :

Source : Ciné-Choc #4, décembre 1984, p.47

Franchement, ce truc ressemble plus à une grossière figurine de plastique plutôt qu'à un rat !
Ou bien c'est un rat figé, sans poil ni museau, avec des yeux rouges...
J'ajouterai bien qu'il faudrait être sérieusement taré pour imposer à une actrice de prendre un vrai rat dans sa bouche mais je ne suis pas sûr que ce type de détail puisse arrêter les gens de ce milieu...

(1) Bruno Mattei a d'ailleurs aussi donné dans le genre, cf. Virus Cannibale chroniqué par Sergueï ici : https://youtu.be/NWiOkJgAtFg
(2) C'est donc une source fiable puisque la presse ne saurait raconter de sottises.

La coupe est pleine...

No comment. #zaitchickblog

Vox populi...

Il faut battre le fer quand il est chaud. #zaitchickblog

lundi 16 juillet 2018

Nanard attacks !

Petit jeu pour les amateurs de nanards :
saurez-vous trouver de quel film cette image est extraite ?
Soluce, demain.
#zaitchickblog #nanard

samedi 14 juillet 2018