jeudi 23 juin 2011

La colorisation informatique pour les nuls.


© DC Comics 2011


© DC Comics 2011
Le lecteur averti aura reconnu Tom Strong, le personnage imaginé par Alan Moore et dessiné par Chris Sprouse pour la ligne ABC (America's best comics) chez DC comics.
Il médite devant le Nididées, une invention de Geo Trouvetou (Giro Gearloose) de Walt Disney.
Nous sommes donc dans un univers woldnewtonien.(*)
Les plus observateurs auront noté dans la première vignette la présence d'une armure empruntée à James Steranko dans une histoire de Nick Fury, Agent of the Shield intitulée Dark Moon rises, Hell Hound kills que j'avais chroniquée ici !


Le siège à tête de mort est inspiré de celui du Fantôme du Bengale.
Un signe maçonnique (**) orne l'une des étagères ainsi qu'une tête d'Hydargos
On pourra aussi remarquer que la mappemonde n'est pas une mappemonde contemporaine puisqu'elle mentionne la Pangée, le continent unique (Pangée = "toute la Terre") qui aurait existé avant la fragmentation et la dérive des continents.
Dans l'une de ses aventures, Tom Strong arpente ce continent.

Il y a quelques années (sic), Artemus Dada  (que le monde entier nous envie et qu'on refuse de lui laisser) m'avait proposé un petit scénario que je devais dessiner. 
Il mettait en scène un personnage qu'il apprécie beaucoup, Tom Strong.
A l'époque, je ne savais pas faire de couleurs par informatique (ni de la colorisation traditionnelle, d'ailleurs).
La bande dessinée est restée inachevée. (Deux planches sur trois.)
Entretemps, je me suis fait la main sur les fausses couvertures qui alimentent ce blog.
J'ai donc repris la première planche et je l'ai mise en couleurs.

Pour cela, j'ai utilisé Photoshop ® et j'ai d'abord fait une colorisation basique sur un calque (onglet calque/dupliquer le calque puis sélection du mode produit) ainsi que Jean-Marc Lainé (que le monde entier devrait aussi nous envier s'il faisait preuve de goût) me l'avait expliqué.
J'avais donc un calque "noir" avec mon dessin et un calque "couleurs" sur lequel j'appliquais mes couleurs.
Après, j'ai effacé le texte (sur les calques "noir" et "couleurs") et je l'ai réécrit (police Komika Jam).
J'ai ensuite rendu les calques "noir" et textes invisibles et n'ai conservé que le calque "couleurs"
Enfin, j'ai sélectionné l'onglet Filtre/pixellisation/pointillisme afin d'obtenir cet effet propre aux comics "vintage".
Il ne restait plus qu'à jouer un peu sur la balance des couleurs (onglet Image/réglage/balance des couleurs) en augmentant la valeur de jaune pour obtenir cette "patine".


(*) Philip José Farmer, l'écrivain de science-fiction, a imaginé une origine commune à tous les héros de fiction moderne, liée au village de Wold-Newton. La chute d'un météorite radioactif à la fin du XVIIIe siècle y aurait affecté des personnes se trouvant à proximité. Elles auraient eu une descendance fabuleuse à l'origine des exploits romancés des héros modernes. On retrouve dans cette idée, d'une part, le postulat que les exploits des personnages de fiction auraient un fondement "véridique" et, d'autre part, celui que ces héros (créés par des auteurs différents à des époques différentes) partageraient le même univers.
(**) Les Francs-Maçons et leur influence dans la bonne société britannique semblent beaucoup intéresser Alan Moore (Ils apparaissent dans The League of Extraordinary Gentlement et From Hell notamment.)